Le nouveau rapport d’évaluation NEAT (NelsonHall Vendor Evaluation & Assessment Tool) publié chaque année par le cabinet NelsonHall spécialiste de l’analyse des sociétés IT, vient de distinguer Expleo pour son savoir-faire lié aux services de test logiciel nouvelle génération.

Le rapport de NelsonHall évalue 17 prestataires de services et analyse leurs performances en fonction de deux critères : leur capacité à générer des bénéfices immédiats pour leurs clients et à anticiper leurs exigences futures. Les tests logiciels nouvelle génération comprennent notamment les tests mobile, l’automatisation basée sur l’intelligence artificielle (IA), l’expérience utilisateurs (UX) ou encore la robotisation automatisée des processus (RPA).

L’analyse s’intéresse au panel de services proposé par chaque société, à leur portefeuille de clients, à leurs investissements; ainsi qu’aux avantages techniques et commerciaux qu’elles apportent à leurs clients.

Ralph Gillessen, Expleo Executive Vice President, Quality & Consulting, a déclaré : « Nous sommes fiers d’être à nouveau reconnus par NelsonHall pour notre expertise dans les tests logiciels nouvelle génération. Cela témoigne de l’excellent travail de nos équipes et nous encourage à poursuivre nos efforts pour offrir des solutions toujours plus efficaces à nos clients. Alors que les technologies ne cessent d’évoluer, nous sommes décidés à rester à l’avant-garde des services qualité, surtout en matière de tests mobile, d’IA et de RPA. »

Outre la reconnaissance de son savoir-faire, Expleo est également qualifié de « leader » dans les tests des applications mobiles, l’automatisation à base d’IA et autres applications cognitives et tests.

Dominique Raviart, IT Services Practice Director, Nelsonhall a déclaré : « Expleo, anciennement SQS, a de bons atouts dans le domaine des tests et de la qualité, et a réussi à mettre en œuvre des services de testing automatisés grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle. »

« Expleo investit désormais dans l’ingénierie et la qualité en systèmes embarqué, l’Internet des objets et la gestion du cycle de vie des produits. » a-t-il ajouté.