Le trafic mondial de passagers aériens pourrait doubler d’ici 2037 pour atteindre 8,2 milliards. Le transport aérien se développe, et se démocratise avec la croissance des compagnies low-cost et l’émergence de nouvelles clientèles, en Chine et en Inde notamment. Côté constructeurs, ce sont 38 000 avions neufs qui devraient être vendus au cours des 20 prochaines années pour répondre à cette demande.

La cross-fertilisation au service de la transformation de l’industrie aéronautique

Ce contexte, s’il crée les conditions d’une croissance durable, pose également un véritable défi à l’industrie aéronautique : comment réussir à produire et à mettre sur le marché un nombre croissant d’avions commerciaux plus rapidement, en respectant les exigences élevées de sécurité, à des coûts toujours plus compétitifs, tout en améliorant la qualité des produits et de l’offre de services aux compagnies et in fine aux passagers.